Il y a cinquante ans, les mariophanies d’Akita (1/3)

Publié le 07 Oct 2023
Akita apparitions
Reconnues par l’Église et pourtant assez peu médiatisées, les manifestations de la Vierge qui ont eu lieu entre 1973 et 1981, à Akita, au Japon, semblent annoncer un cataclysme majeur et appeler classiquement à la pénitence et la conversion. Leur portée spirituelle reste particulièrement actuelle.

  Très marquée par le contexte de la guerre froide, les traumatismes du Japon, post-bombardements d’Hiroshima et Nagasaki, la crise de l’Église qui accompagne la mise en œuvre du concile Vatican II, la série de mariophanies qui se déroule entre 1973 et 1981 au couvent des Servantes de l’Eucharistie d’Akita a été reconnue, d’abord par l’ordinaire du lieu en 1984, puis par le cardinal Ratzinger, alors préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, futur pape Benoît XVI, reconnaissance renouvelée en 2008 en insistant sur la relation entre les événements nippons et ceux de Fatima en 1917, dont ils sont comme le rappel.  

Un cinquantenaire discret

Bien qu’il n’ait rien perdu de son actualité et de son urgence, tant s’en faut, le message d’Akita ne fait guère parler de lui en ce cinquantenaire trop discret. Et ce n’est pas, au fond, bien étonnant car il continue de déranger. La congrégation des Servantes de l’Eucharistie, homonyme d’une autre d’origine française, fondée par l’évêque de Niigata, Mgr John Ito, dans les années soixante, est en 1973 une jeune maison, dont les religieuses, en pleine période de réformes liturgiques, se consacrent, à rebours de l’air du temps, à l’adoration eucharistique et aux réparations des profanations contre le Saint Sacrement.  Vouées à la prière, ces sœurs, de sensibilité classique, font preuve d’ouverture d’esprit et de charité vraie en acceptant, le 12 mai, de recevoir comme postulante une femme de 42 ans, Agnès Sasagawa Katsuko, atteinte depuis peu d’une surdité totale jugée incurable, handicap venu s’ajouter à l’interminable liste des misères physiques qui l’accablent et font de sa vie un calvaire.  Tout a commencé en 1950, elle a 19 ans, quand la maladresse d’un chirurgien, lors d’une opération de l’appendicite, la laisse paralysée. Depuis, son existence est une interminable suite d’hospitalisations et d’interventions chirurgicales qui aggravent son état et lui infligent d’inutiles souffrances.  

Conversion

Ce malheur prend un sens, en 1956, grâce à une infirmière catholique qui lui révèle le sacrifice du Christ, la Croix, le prix rédempteur de la douleur généreusement offerte pour les âmes.  À la suite d’une énième intervention, en…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Anne Bernet

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEgliseSpiritualité

Réception des sacrements, une question de Salut (2/4)

Dossier « Faisons-nous bon usage des sacrements ? » 2/4 | Prêtre du diocèse de Nanterre, l'abbé Thibaud Guespereau a codirigé chez Artège l'ouvrage intitulé Les Sacrements en question, dans lequel il s’interroge sur le peu de fruits que semblent produire les sacrements. Une question grave qui selon lui devrait conduire à s’interroger sur la pastorale, l’enseignement des fins dernières et le rôle du prêtre.

+

sacrement
A la uneEglise

L’innovation au service de la foi : une cartographie des messes traditionnelles

Dans le sillage du pèlerinage de Chartres, et à la suite du succès retentissant de la messe organisée par Notre-Dame de Chrétienté, comment trouver la messe Saint-Pie V la plus proche de chez vous ? Cette question, un groupe de fidèles se l’est posée il y a désormais deux ans. Ils se sont alors attelés à une initiative audacieuse : la création d’une cartographie détaillée des messes de Saint Pie V.

+

messes traditionnelles cartographie traditionnelle
A la uneEgliseLiturgie

Pastorale des sacrements : une expérience paroissiale (1/4)

Dossier « Faisons-nous bon usage des sacrements ? » 1/4 | L'abbé Antoine Michel a participé à l'ouvrage Les sacrements en question, en y présentant une initiative originale. Inspiré par un prêtre américain et troublé par le manque de fécondité des sacrements, il a mis en place dans sa paroisse une nouvelle manière d’offrir le baptême et le mariage, en particulier, qui favorise une vraie démarche de foi et de conversion. Entretien.

+

sacrement
A la uneEglise

Le Pape revient-il sur ses dernières décisions ?

La chaine américaine CBS News a diffusé dimanche 19 mai un entretien exclusif avec le pape François au Vatican. Plusieurs extraits ont été publiés ces dernières semaines, révélant des pans d'un entretien consacré aux sujets d'actualité du monde et de l'Église : femmes diacres, bénédictions des couples homosexuels...

+

Capture decran 2024 05 24 a 12.43.53 pape