Mémorable Lundi-Saint 2019 où la France a retrouvé son âme !

Publié le 17 Avr 2019
Mémorable Lundi-Saint 2019 où la France a retrouvé son âme ! L'Homme Nouveau

Les médias à l’unisson nous annonçaient pour le soir une édition spéciale Macron, qui devait conclure le grand débat national et apporter enfin la réponse – très attendue – du gouvernement à la trop longue crise des gilets jaunes. Et à 18h50, l’édition spéciale du président est devenue l’édition spéciale de… la première Dame de France : Notre-Dame qui s’est invitée dans le débat en crevant tous les écrans ! Subitement, l’église s’est trouvée remise au milieu du village, et la cathédrale au cœur de la cité. Tout à coup, les Français se sont rappelé qu’ils avaient une âme, une histoire, un patrimoine. Et les journalistes d’évoquer la Semaine Sainte, la Messe chrismale, le Triduum pascal, et jusqu’à l’importance des reliques ! Et ces chants à la Vierge qui s’élevaient tout autour de la cathédrale dévastée.

Pour toutes ces foules stupéfaites autour de l’Ile de la Cité ou devant les écrans, il devenait soudain évident que le pouvoir d’achat ou la protection sociale ne peuvent suffire à constituer une nation. Encore faut-il au peuple un supplément d’âme, un Bien commun transcendant qui le tire vers le haut, comme cette flèche de Notre-Dame qui s’est tragiquement effondrée et qui indiquait la direction et la primauté du Ciel. Comme la clé de voûte et les contreforts d’une cathédrale qui assurent la cohésion et la stabilité de l’ensemble de l’édifice, avec toutes ses pierres bien ajustées : « Chacun à sa place, chacun dans son rôle » comme l’a dit le président.

Dans son allocution du lendemain, Emmanuel Macron a su parler – comme jamais il ne l’avait fait – de la Nation, de son histoire, de son héritage « matériel et spirituel » que nos gouvernants semblaient pourtant vouloir brader et renier. C’était presque une homélie : « Etre à la tête d’un pays, ce n’est pas seulement administrer des choses, c’est aussi être conscient de notre histoire. Je crois très profondément qu’il nous revient de changer cette catastrophe en occasion de devenir tous ensemble, en ayant profondément réfléchi à ce que nous avons été et à ce que nous avons à être : devenir meilleurs que nous ne le sommes. Il nous revient de retrouver le fil de notre projet national, celui qui nous a faits, qui nous unit. » 

[Pour assurer un « vivre ensemble », il faut en effet un grand projet commun qui nous dépasse : à présent, nous l’avons ! Et il n’est même pas besoin de rétablir l’ISF : puisque tous les grands groupes industriels et financiers annoncent leur contribution à cette grande cause nationale de la reconstruction de Notre-Dame…]

En cette Semaine Sainte, Dieu nous rappelle qu’Il reste le Maître des événements. Un chanoine de la cathédrale, interrogé en direct, alors que l’incendie faisait rage, a réagi ainsi : « Je suis frappé de voir comment Dieu s’y prend parfois pour nous ramener à Lui »

Alors, Notre-Dame de Paris amputée serait à l’image de la France païenne qui a perdu la foi ? Je préfère plutôt reprendre l’antienne que donnait le bréviaire à l’office des lectures de ce mercredi saint, et qui est une promesse d’espérance : « La vigne entière a été émondée afin qu’elle porte beaucoup de fruits » ! La première image – saisissante – qu’on a pu voir en pénétrant dans la cathédrale dévastée, c’est la grande Croix dorée qui brillait tout au fond du chœur : c’est elle qui nous fait signe et nous montre le chemin !    

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEgliseSpiritualité

Réception des sacrements, une question de Salut (2/4)

Dossier « Faisons-nous bon usage des sacrements ? » 2/4 | Prêtre du diocèse de Nanterre, l'abbé Thibaud Guespereau a codirigé chez Artège l'ouvrage intitulé Les Sacrements en question, dans lequel il s’interroge sur le peu de fruits que semblent produire les sacrements. Une question grave qui selon lui devrait conduire à s’interroger sur la pastorale, l’enseignement des fins dernières et le rôle du prêtre.

+

sacrement
A la uneEglise

L’innovation au service de la foi : une cartographie des messes traditionnelles

Dans le sillage du pèlerinage de Chartres, et à la suite du succès retentissant de la messe organisée par Notre-Dame de Chrétienté, comment trouver la messe Saint-Pie V la plus proche de chez vous ? Cette question, un groupe de fidèles se l’est posée il y a désormais deux ans. Ils se sont alors attelés à une initiative audacieuse : la création d’une cartographie détaillée des messes de Saint Pie V.

+

messes traditionnelles cartographie traditionnelle
A la uneEgliseLiturgie

Pastorale des sacrements : une expérience paroissiale (1/4)

Dossier « Faisons-nous bon usage des sacrements ? » 1/4 | L'abbé Antoine Michel a participé à l'ouvrage Les sacrements en question, en y présentant une initiative originale. Inspiré par un prêtre américain et troublé par le manque de fécondité des sacrements, il a mis en place dans sa paroisse une nouvelle manière d’offrir le baptême et le mariage, en particulier, qui favorise une vraie démarche de foi et de conversion. Entretien.

+

sacrement
A la uneEglise

Le Pape revient-il sur ses dernières décisions ?

La chaine américaine CBS News a diffusé dimanche 19 mai un entretien exclusif avec le pape François au Vatican. Plusieurs extraits ont été publiés ces dernières semaines, révélant des pans d'un entretien consacré aux sujets d'actualité du monde et de l'Église : femmes diacres, bénédictions des couples homosexuels...

+

Capture decran 2024 05 24 a 12.43.53 pape