Quadragesimo anno (VI) : Le Capital et le Travail (II)

Publié le 15 Avr 2023
quadragesimo anno

Les armateurs, avec le besoin de financer leurs expéditions, sont à l’origine du premier capitalisme commercial.

En traitant des rapports entre capital et travail, Pie XI, dans Quadragesimo anno, apporte un jugement sur la société capitaliste.   Quelles sont les distinctions sur lesquelles s’appuie Pie XI pour juger le capitalisme ? Le premier constat à faire est que le capitalisme n’est pas un fait de nature, mais le fruit de l’évolution économique. Globalement, il est possible de dire que le capitalisme est né de la nécessité de rassembler des moyens supérieurs à ceux que possédait ou dans lesquels pouvait investir une famille, unité économique principale jusqu’ici. À partir du XVe siècle, les armateurs ont besoin de financer les circuits commerciaux vers les nouvelles contrées découvertes. Ce capitalisme commercial va donner naissance au capitalisme financier, avec la naissance des banques, surtout après la conquête de l’or. Le développement qu’il permet débouche sur un capitalisme industriel, s’appuyant sur la mise en place des machines, qui nécessite par ailleurs un apport financier de plus en plus important. Ce capitalisme industriel va entraîner de profonds désordres sociaux condamnés par Léon XIII qui cherche par ailleurs des voies pour faire régner la justice dans ce cadre. Pie XI rappelle dans son encyclique les efforts de son prédécesseur : « Ce régime, Léon XIII consacre tous ses efforts à l’organiser selon la justice » (n. 109). Et il en tire la conclusion logique : « il est donc évident qu’il n’est pas à condamner en lui-même. » Derrière Léon XIII, Pie XI distingue entre le capitalisme en soi (« ce n’est pas sa constitution qui est mauvaise ») et ses applications concrètes qui vont vers l’exploitation des ouvriers et sont contraires « au caractère social de l’activité économique » ainsi qu’à la justice sociale et au bien commun (cf. n. 109). La propriété privée ne caractérise donc pas le capitalisme ? Le droit de propriété privée est naturel à l’homme et antérieur au système capitaliste. Quand le même sujet apporte à la fois le capital productif et le travail, cas de l’économie familiale ou coopérative, il y a parfaite identité entre l’entrepreneur et le travailleur. Le capital et le travail sont joints. Pour sa part, le capitalisme se caractérise par la distinction qu’il apporte entre les propriétaires et les salariés, les responsables de la gestion et les responsables de l’exécution. Le capitalisme est donc, écrit Pie XI, ce « régime dans lequel les hommes contribuent d’ordinaire à l’activité économique, les uns par les capitaux, les autres par le travail. » (n. 108).…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

La Rédaction de Reconstruire

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCultureDoctrine socialeLettre Reconstruire

La Bibliothèque politique et sociale | Aristote : éthique et politique

Reconstruire n°36 | Reconstruire propose une nouvelle rubrique intitulée « La Bibliothèque politique et sociale », pour remplacer les recensions de livre, avec comme premiers titres : l’Éthique à Nicomaque et Les Politiques d'Aristote dans l'édition de Garnier Flammarion. Il existe plusieurs traductions de ces deux ouvrages actuellement sur le marché. Nous recommandons pour notre part la traduction de l’Éthique à Nicomaque de Richard Bodéüs et celle des Politiques par Pierre Pellegrin. Outre le texte d’Aristote, leur intérêt principal réside dans leur exposition de la pensée d’Aristote et de sa compréhension.

+

égalité mythe aristote
A la uneEgliseSpiritualité

Réception des sacrements, une question de Salut (2/4)

Dossier « Faisons-nous bon usage des sacrements ? » 2/4 | Prêtre du diocèse de Nanterre, l'abbé Thibaud Guespereau a codirigé chez Artège l'ouvrage intitulé Les Sacrements en question, dans lequel il s’interroge sur le peu de fruits que semblent produire les sacrements. Une question grave qui selon lui devrait conduire à s’interroger sur la pastorale, l’enseignement des fins dernières et le rôle du prêtre.

+

sacrement
A la uneEglise

L’innovation au service de la foi : une cartographie des messes traditionnelles

Dans le sillage du pèlerinage de Chartres, et à la suite du succès retentissant de la messe organisée par Notre-Dame de Chrétienté, comment trouver la messe Saint-Pie V la plus proche de chez vous ? Cette question, un groupe de fidèles se l’est posée il y a désormais deux ans. Ils se sont alors attelés à une initiative audacieuse : la création d’une cartographie détaillée des messes de Saint Pie V.

+

messes traditionnelles cartographie traditionnelle
A la uneEgliseLiturgie

Pastorale des sacrements : une expérience paroissiale (1/4)

Dossier « Faisons-nous bon usage des sacrements ? » 1/4 | L'abbé Antoine Michel a participé à l'ouvrage Les sacrements en question, en y présentant une initiative originale. Inspiré par un prêtre américain et troublé par le manque de fécondité des sacrements, il a mis en place dans sa paroisse une nouvelle manière d’offrir le baptême et le mariage, en particulier, qui favorise une vraie démarche de foi et de conversion. Entretien.

+

sacrement
A la uneEglise

Le Pape revient-il sur ses dernières décisions ?

La chaine américaine CBS News a diffusé dimanche 19 mai un entretien exclusif avec le pape François au Vatican. Plusieurs extraits ont été publiés ces dernières semaines, révélant des pans d'un entretien consacré aux sujets d'actualité du monde et de l'Église : femmes diacres, bénédictions des couples homosexuels...

+

Capture decran 2024 05 24 a 12.43.53 pape