Quatuor Girard : les clés du bonheur

Publié le 20 Mar 2023
clés du bonheur

Du 23 au 29 août 2023, se déroulera la sixième édition des « Clés du Bonheur ». Cette académie musicale pour les enfants de 7 à 16 ans a été fondée par les frères et sœurs Girard. Donner le meilleur de soi-même par l’apprentissage de la musique et redécouvrir le sens du Beau, tels sont les principes qui animent cette semaine aoûtienne, accueillie au monastère Notre-Dame de l’Annonciation du Barroux. Lucie Girard, membre du Quatuor Girard, nous explique son projet.   Pouvez-vous nous expliquer les origines de ce camp ? Ce n’est pas vraiment un camp, mais une académie musicale. L’idée est d’immerger les enfants pendant une semaine dans la pratique artistique et un certain art de vivre. L’éveil à la beauté a été la colonne vertébrale de l’éducation de mes frères et sœur et de la mienne. Adultes, nous avons voulu transmettre ce trésor. C’est ainsi qu’est née en 2018 l’idée d’organiser une académie musicale une semaine par an. Semaine qui se termine toujours par un spectacle présenté aux parents, mêlant musique, théâtre, dessin… Quelle est la différence entre un camp et une académie ? Le camp est étroitement lié à la notion du jeu, des pratiques sportives et d’une réelle détente. Durant les Clés du Bonheur, les enfants travaillent. Il y a évidemment des récréations, mais pour créer un spectacle en une semaine, les journées sont très denses. Les enfants sont énormément mis à contribution, ils travaillent le chant choral, leur instrument pour certains, la mémorisation du texte. Quel a été le thème du spectacle de l’année dernière ? Depuis l’année dernière nous sommes installés près des moniales du Barroux, monastère que nous connaissons depuis que nous sommes petits. Élevés à l’ombre des deux monastères des moines et des moniales, nous avons été très heureux d’être reçus comme porteurs de projet. La règle bénédictine a beaucoup marqué notre enfance. C’est pourquoi nous avons réalisé un spectacle sur saint Benoît, sur les moines bénédictins et l’évolution du monachisme à travers les époques, intitulé Les Quatre Saisons de saint Benoît, en référence à l’œuvre de Vivaldi. Et cette année ? Cette année, nous souhaitons participer à la célébration du centenaire de René Girard, qui est aussi notre grand-oncle. Dans notre spectacle, nous aimerions explorer les grands mythes de l’humanité à la lumière de l’Ancien et du Nouveau Testament. C’est un grand défi puisque l’académie est ouverte aux enfants de 7…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Propos recueillis par Domitille de Brü

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCulture

L’exposition : Des samouraïs aux mangas. L’épopée chrétienne au Japon

Les Missions étrangères de Paris proposent jusqu'en juillet une rétrospective de l'évangélisation du Japon depuis le XVIe siècle jusqu'à aujourd'hui. L’histoire de cette « épopée » est présentée de façon chronologique. Soulignant les aspects contrastés de cette évangélisation, le parcours montre dans ces premiers siècles des périodes d’« expansion rapide aux effets bénéfiques » auxquelles succèdent de terribles répressions.

+

japon
CultureEglise de France

Mgr Chappoulie, évêque d’Angers

Carte blanche d'Yves Chiron | La nouvelle biographie Mgr Chappoulie, de Vichy à l’épiscopat d’Angers écrite par l'abbé Serge-Daniel Ekani est parue fin 2023 aux éditions de L'Harmattan. Elle décrit la vie de celui qui fut le lien entre l'Église et l'État français entre 1940 et 1944, et qui œuvra longtemps dans les organismes missionnaires.

+

Mgr Chappoulie