Savants et Croyants : Les Juifs d’Europe du Nord au Moyen Âge

Publié le 19 Juin 2018
Savants et Croyants : Les Juifs d’Europe du Nord au Moyen Âge L'Homme Nouveau

À Rouen, lors de la réfection du dallage de la cour du Palais de Justice en 1976, fut découverte la Maison Sublime, témoignage archéologique inattendu confirmant la présence d’une importante communauté juive dans cette ville au Moyen Âge. Cet édifice construit au début du XIIe siècle, l’un des plus grand connu d’Europe du Nord, porte des graffitis en hébreu. Était-il une synagogue, une école rabbinique ou la demeure d’un riche juif de l’époque ? La question reste posée. Mais il sera ouvert au public en octobre prochain après sa restauration. À cette occasion, le musée des Antiquités présente une exposition consacrée aux Juifs du Moyen Âge en France, sujet jusqu’ici inédit. 70 objets rares provenant de collections nationales et internationales prestigieuses se dévoilent le long du parcours. Ils illustrent les échangent culturels et artistiques entre les communautés juives et chrétiennes, malgré les persécutions et les versatilités de l’histoire. Ils montrent également les relations étroites entre la Normandie et l’Angleterre. En 1066, à l’époque de la conquête de l’Angleterre par Guillaume Le Conquérant, un grand nombre de Juifs s’installe dans ce pays. Ils en sont expulsés en 1290 par le roi Édouard Ier puis en 1306, c’est Philippe Le Bel, en France, qui les chasse à son tour.

L’exposition est dense sur un espace assez modeste. Elle montre beaucoup de manuscrits en hébreu (certains comportent de superbes enluminures), de beaux astrolabes, des lampes, des pièces de jeux, des bijoux, des sceaux et des éléments de stèles funéraires…

À découvrir !

Jusqu’au 16 septembre 2018. Musée des Antiquités, 198, rue Beauvoisine ou rue Louis Ricard, 76 000 Rouen. Tél. : 02 76 30 39 50. Ouvert du mardi au samedi de 13h30 à 17h30 et le dimanche de 14h à 18h.

Catalogue : Savants et Croyants, Les Juifs de l’Europe du Nord au Moyen Âge, sous la direction de Nicolat Hatot et de Judith Olszowy-Schlanger, Éd. Snoeck, 264 p., 35 euros.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCultureLectures

Cap sur le Cœur de Jésus : Un joli conte pour se préparer à la Première Communion

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire. Les Petits Allongés de Berck est un joli roman d'Isabelle Davy sur le monde des enfants tuberculeux. Cap sur le Cœur de Jésus permet aux enfants de se préparer à la première communion en neuf chapitres. Le Pardon du Morbihan relate l'histoire d'Élisabeth, engagée comme intendante au manoir de Kervrech en 1915. Paru dans le n°1808.

+

roman jeunesse première communion
A la uneCultureLectures

Côté édition : Pénombres, Glanes et approches théologiques

Côté éditions | Malgré une carrière tôt brisée par la mort, Joseph Malègue est l’auteur de ce que certains considèrent comme le plus grand roman du XXe siècle mais d’un seul autre roman. Les éditions de L’Homme Nouveau rééditent un ensemble de quatre textes, parus en 1939 sous le titre Pénombres, dans lesquels l’écrivain manifeste son souci du salut.

+

Piemonte 337 scaled e1715867758849 pénombres
A la uneCultureLecturesThéologie

« La Croix de Jésus » de Louis Chardon, une leçon de tendresse divine

Culture | Le dominicain Louis Chardon, théologien et prédicateur du XVIIe siècle aujourd’hui bien oublié, est l’auteur de La Croix de Jésus dont Les Belles Lettres proposent ces temps-ci une réédition, avec une introduction de l’écrivain et philosophe Romain Debluë. Celui-ci éclaire pour nous le mariage de la théologie et de la mystique, de la souffrance et de l’amour chanté par le religieux. Entretien.

+

croix de jésus création
CultureLectures

Guerre, propagande et politique

Lectures | Deux livres rédigés par d'anciens militaires et s'intéressant à la propagande dans le contexte de la guerre en Ukraine viennent de paraître. Il s'agit de L’Art de la guerre russe, par Jacques Baud, ancien membre du renseignement stratégique suisse, et de La Guerre en Ukraine, par Jacques Hogard, ancien officier français reconverti dans l’intelligence stratégique.

+

propagande