Avant même la Conférence de Lambeth, la « Communion » anglicane risque d’éclater

Publié le 20 Juin 2008

Les prélats dits “conservateurs” anglicans qui se réuniront la semaine prochaine en Israël, devraient annoncer officiellement qu’ils ne sont plus en communion avec l’Église d’Angleterre, annonce ce jour le Daily Telegraph de Londres.
Il est désormais assuré que ces prélats ne participeront pas à la Conférence de Lambeth qui réunit, tous les dix ans, les évêques de la Communion anglicane, puisque, rassemblés par les évêques anglicans d’Afrique, ils se réuniront dans le cadre de la GAFCON-Global Anglican Future Conference (conférence globale sur l’avenir de l’anglicanisme) en Israël. Préalablement envisagée pour se dérouler en Jordanie, le pays d’accueil de la GAFCON a du être changé, l’archevêque nigérian Peter Akinola, sans doute le prélat le plus engagé contre la dérive libérale de l’anglicanisme, n’ayant pu obtenir de visa des autorité du Royaume hashémite…
Malgré les efforts de l’archevêque de Cantorbéry, Rowan Williams, qui préside aux destinées de la Communion anglicane, visant à maintenir une unité de façade au moins jusqu’à la Conférence de Lambeth, l’éclatement semble imminent. La GAFCON discutera notamment du document préparé par le Dr. Rowan Williams, alors qu’il n’aurait du être débattu qu’à la Conférence de Lambeth. Dans un document préparé pour la GAFCON par Mgr Peter Akinola, on peut lire de ce dernier un jugement définitif : « Il n’y a plus, en conséquence, aucun espoir de maintenir la communion ». Depuis des années, les prélats conservateurs anglicans contestent la doctrine et la pratique du courant principal de l’anglicanisme, notamment l’ordination sacerdotale de femmes et l’ordination épiscopale d’un évêque ouvertement homosexuel et “pratiquant” (il vient tout juste de se “pacser” aux États-Unis avec son “partenaire”). Ils estiment désormais ne plus pouvoir maintenir l’unité avec leurs confrères libéraux britanniques et américains.
 

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEgliseSpiritualité

Lourdes : se plonger dans l’eau vivifiante

Les piscines de Lourdes, dont l'accès avait été interdit au temps du COVID, vont enfin ré-ouvrir, après que les autorités du sanctuaire en ont profité pour en rénover l'accès et l'utilisation. Voilà qui offre l'occasion d'inviter les pèlerins à entrer dans une riche symbolique qui s'inscrit dans la révélation biblique et le quotidien de la vie chrétienne.

+

lourdes eau
ChroniquesEgliseLiturgie

Célébrations pascales

L'esprit de la liturgie | Au commencement de ce temps pascal, l’Église célèbre la Résurrection de son Seigneur huit jours durant : c’est l’octave de Pâques. Les jours consacrés à la commémoration de la Résurrection sont remplis de coutumes et de célébrations, passées et actuelles, évoquant la blancheur des âmes des baptisé, le lait et le miel de la Terre promise, la foi de Thomas et, depuis l’an 2000, la miséricorde du Seigneur envers les pécheurs.

+

célébrations pascales thomas
EgliseEglise de France

Notre-Dame de Boulogne, bientôt basilique ?

Une église qui va devenir une basilique ! Le 22 mars dernier, la conférence des évêques de France a changé l’histoire fabuleuse de Notre-Dame de Boulogne-Billancourt, en donnant son accord à Mgr Rougé pour engager les démarches auprès du Dicastère pour le culte divin et la discipline des sacrements afin de conférer le titre de basilique mineure à l’église Notre-Dame-de-Boulogne.

+

Boulogne