Le monde surnaturel chez John Henry Newman

Publié le 15 Mai 2017
Le monde surnaturel chez John Henry Newman L'Homme Nouveau

Le sermon sur Le monde invisible de 1837 a beau être un de ses plus célèbres, il ne semble pas que ce thème si important pour comprendre le bienheureux John Henry Newman (et tout autant pour comprendre avec lui les réalités spirituelles) ait jamais fait l’objet d’une étude aussi approfondie que celle que nous offre ici l’auteur. C’est dire l’importance de cet ouvrage. Une première partie montre pourquoi l’attention à l’invisible, ce monde pour lui plus réel que le présent, fut centrale dans la vie et l’œuvre de Newman, à partir de l’étude des expériences existentielles et spirituelles depuis l’enfance, des lectures et études, de la profonde connaissance de la Bible et des Pères, de l’environnement romantique. La seconde partie se lance dans l’exploration du monde invisible avec Newman pour guide, essentiellement à travers les sermons de la période anglicane.

Voir l%27invisible

L’enquête est menée de façon remarquable, serrant au plus près les textes. Après avoir précisé les termes qui désignent cet autre univers, l’auteur propose plusieurs approches newmaniennes, descriptives et antithétiques pour en montrer la réalité, la présence et la richesse, concrètes et parénétiques (relatives à l’exhortation morale) pour en dessiner les accès : le Christ, l’Église, les sacrements et la sainteté. Au terme du parcours, Newman apparaît comme un guide vers les réalités premières et éternelles aussi sûr pour notre temps que Dante le fut dans le sien, et nous convainc que « le bon usage du monde est de nous inciter à en chercher un autre ».

Frédéric Libaud, Voir l’invisible, le monde surnaturel chez John Henry Newman, Saint-Léger Éditions, 426 p., 24 €.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCultureLectures

4 livres d’histoire pour son mois de juin

Recension adulte | Dans notre page culture, nous vous parlons de Pie VII, le pape qui défia Napoléon par Xavier Maréchaux, Jean-Marie Perrot, 12 décembre 1943, un crime communiste d'Yves Mervin, une Nouvelle histoire du Japon de Pierre-François Souyri et enfin une BD sur la bataille de Verdun. Paru dans le n°1808.

+

livre histoire
CultureLectures

Cap sur le Cœur de Jésus : Un joli conte pour se préparer à la Première Communion

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire. Les Petits Allongés de Berck est un joli roman d'Isabelle Davy sur le monde des enfants tuberculeux. Cap sur le Cœur de Jésus permet aux enfants de se préparer à la première communion en neuf chapitres. Le Pardon du Morbihan relate l'histoire d'Élisabeth, engagée comme intendante au manoir de Kervrech en 1915. Paru dans le n°1808.

+

roman jeunesse première communion
CultureLectures

Côté édition : Pénombres, Glanes et approches théologiques

Côté éditions | Malgré une carrière tôt brisée par la mort, Joseph Malègue est l’auteur de ce que certains considèrent comme le plus grand roman du XXe siècle mais d’un seul autre roman. Les éditions de L’Homme Nouveau rééditent un ensemble de quatre textes, parus en 1939 sous le titre Pénombres, dans lesquels l’écrivain manifeste son souci du salut.

+

Piemonte 337 scaled e1715867758849
CultureLecturesThéologie

« La Croix de Jésus » de Louis Chardon, une leçon de tendresse divine

Culture | Le dominicain Louis Chardon, théologien et prédicateur du XVIIe siècle aujourd’hui bien oublié, est l’auteur de La Croix de Jésus dont Les Belles Lettres proposent ces temps-ci une réédition, avec une introduction de l’écrivain et philosophe Romain Debluë. Celui-ci éclaire pour nous le mariage de la théologie et de la mystique, de la souffrance et de l’amour chanté par le religieux. Entretien.

+

croix de jésus création