Les chanceliers (2/4) : Saint Thomas Becket, un modèle de fidélité

Publié le 07 Mar 2024
chancelier saint Thomas Becket
Un temps chancelier et proche conseiller d’Henri II d’Angleterre, saint Thomas Becket sut résister aux tentative du roi d’empiéter sur les droits de l’Église.

  Saint Thomas Becket naît le 21 décembre 1118 à Londres, et mourra le 29 décembre 1170, assassiné par le roi Henri II dans sa cathédrale de Cantorbéry. Il sera canonisé trois ans plus tard. Lorsqu’il a 25 ans, il entre au service de l’archevêque de Cantorbéry, Thibaut du Bec, et accomplit pour lui plusieurs missions de confiance à Rome. Il fait partie des rares fidèles à l’accompagner à Reims lorsque le Pape convoque un concile, bravant ainsi l’interdiction du roi. Son soutien fidèle et efficace lui vaudra d’être nommé par lui archidiacre de Cantorbéry en 1154. Il devient alors le bras droit de l’archevêque. Lorsque le roi d’Angleterre meurt, en 1154, c’est le jeune Henri Plantagenêt, comte d’Anjou et duc de Normandie et d’Aquitaine, qui devient roi d’Angleterre sous le nom de Henri II. À 22 ans, il est d’un caractère impétueux et colérique, incapable de supporter les contradictions. Afin de tempérer ce caractère et d’avoir un soutien proche du roi, l’archevêque de Cantorbéry ainsi que plusieurs autres évêques conseillent au roi de prendre Thomas pour chancelier, ce qu’il fait. Le chancelier d’Angleterre était alors membre du conseil royal, mais non pas encore le membre principal. C’était toujours un clerc, car il lui était confié le rôle de diriger la conscience du roi. Sa fonction principale était de garder les archives des décisions royales, qui faisaient jurisprudence. En cas de litige avec le roi, c’était donc à lui qu’on recourait. Saint Thomas Becket devint très vite l’ami du souverain. Il brillait à la cour par le faste de son train de vie, et partageait tous les plaisirs du roi, notamment la chasse. Cette amitié lui vaudra de la part du souverain de nombreux privilèges et une grande confiance. Il lui confiera jusqu’à son propre fils et héritier, le futur Henri III, pour qu’il fasse son éducation. Sa vie luxueuse, exigée par son rang, ne l’empêchait pas de se livrer en privé à de nombreuses pratiques de pénitence. Sa table, ouverte à tous, était très riche. Mais lui-même mangeait et buvait très sobrement. Après chaque repas, il faisait entrer des pauvres pour les nourrir. Connu par tous pour son respect du droit et de la justice, les petits comme les grands pouvaient faire appel auprès de…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Abbé Jean-François Beaudesson (Fraternité Saint-Thomas-Becket)

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEglise

L’innovation au service de la foi : une cartographie des messes traditionnelles

Dans le sillage du pèlerinage de Chartres, et à la suite du succès retentissant de la messe organisée par Notre-Dame de Chrétienté, comment trouver la messe Saint-Pie V la plus proche de chez vous ? Cette question, un groupe de fidèles se l’est posée il y a désormais deux ans. Ils se sont alors attelés à une initiative audacieuse : la création d’une cartographie détaillée des messes de Saint Pie V.

+

messes traditionnelles cartographie traditionnelle
A la uneEgliseLiturgie

Pastorale des sacrements : une expérience paroissiale (1/4)

Dossier « Faisons-nous bon usage des sacrements ? » 1/4 | L'abbé Antoine Michel a participé à l'ouvrage Les sacrements en question, en y présentant une initiative originale. Inspiré par un prêtre américain et troublé par le manque de fécondité des sacrements, il a mis en place dans sa paroisse une nouvelle manière d’offrir le baptême et le mariage, en particulier, qui favorise une vraie démarche de foi et de conversion. Entretien.

+

sacrement
A la uneEglise

Le Pape revient-il sur ses dernières décisions ?

La chaine américaine CBS News a diffusé dimanche 19 mai un entretien exclusif avec le pape François au Vatican. Plusieurs extraits ont été publiés ces dernières semaines, révélant des pans d'un entretien consacré aux sujets d'actualité du monde et de l'Église : femmes diacres, bénédictions des couples homosexuels...

+

Capture decran 2024 05 24 a 12.43.53 pape
Eglise

Communautés : oasis ou citadelles ?

L'Essentiel de Joël Hautebert | Tendance de fond ces dernières années, la société paraissant malade ou repoussante à beaucoup, le communautarisme de tout poil prospère. La parution d’un ouvrage de l’abbé Raffray, qui se veut une réponse aux inquiétudes contemporaines, est l'occasion de faire le point sur ce qui pourrait sembler bien tentant à des chrétiens dégoûtés par le monde dans lequel ils vivent et soucieux de se rassembler pour se garder des maladies de l’âme qu’il véhicule.

+

communauté oasis