Missionnaires de la Joie !

Publié le 24 Oct 2014
Missionnaires de la Joie ! L'Homme Nouveau

Les différences entre les personnes et les communautés sont parfois inconfortables, mais l’Esprit Saint, qui suscite cette diversité, peut tirer de tout quelque chose de bon et le  transformer en un dynamisme évangélisateur qui agit par attraction. (Pape François, La Joie de l’Évangile)

Un éternel recommencement

Comme chaque année, c’est un éternel recommencement, les prémices d’une nouvelle naissance, qui éclot au creux de l’Ecole Jeunesse Lumière. Cette petite semence prend chaque année une forme, une couleur, un visage différent. Trente années sont passées, et nous sommes en plein cœur d’une nouvelle génération assoiffée de vivre une année pour Dieu, une année pour devenir pleinement disciple-missionnaire.

 

Fraternité missionnaire

Emportée par un bel élan, cette année inaugure une fraternité missionnaire, composée de 5 jeunes, d’âge et de nationalité différente, faisant une seconde ou troisième année. En charge au service mission, ce groupe de jeunes a aussi pour responsabilité de répondre à un maximum de missions ponctuelles dans ou hors du diocèse. Pour se préparer solidement à ces diverses interventions, la fraternité missionnaire va suivre des formations plus spécifiques et plus approfondies, telles que des sujets sur la bioéthique, des rencontres pastorales, des cours de musique, etc. Avec un regard jeune, ils mettent leurs talents artistiques au service de la mission.

Greffée aux autres animateurs de la maison, ils restent polyvalents dans leurs services missionnaires pour assurer au mieux chaque demande afin d’être évangélisateur de la Joie !

Aider Jeunesse-Lumière

Pour une mission dans une paroisse, un collège ou un lycée, contactez le Service Mission au  05 63 50 41 57 ou envoyez un mail à : missions@jeunesse-lumiere.com Pour soutenir les missions  de Jeunesse Lumière en France, adressez vos dons à :  Les Amis de Jeunesse Lumière    Pratlong   81260 Vabre.

Ce contenu pourrait vous intéresser

ChroniquesEgliseLiturgie

La Pause liturgique : Sanctus 5, Messe Magnæ Deus potentiæ (Mémoires des Saints)

Ce Sanctus du 4e mode a quelque chose de mystique et de majestueux, dans sa simplicité. Il alterne heureusement les formules neumatiques et les passages syllabiques, les progressions par degrés conjoints et les intervalles de tierce, de quarte ou même de quinte, les élans vers l’aigu et les détentes vers le grave. Ce Sanctus a la particularité de n’être représenté que par une seule source manuscrite, allemande, datée de la toute fin du XIIe siècle.

+

sanctus
A la uneEgliseLiturgie

Confirmation : La chrismation chez les Orientaux (3/3)

Dossier : « Quelle place faut-il donner à la confirmation ? » 3/3 | Le sacrement de confirmation est conféré d’une façon bien différente dans les rites orientaux où il est n’est pas séparé du baptême. La cérémonie, proche de ce qui se faisait en Occident aux premiers siècles, revêt donc une forme spécifique et est accompagnée de prières faisant abondamment référence au baptême du Christ.

+

chrismation confirmation
A la uneEgliseMagistère

Valeur et âge de la confirmation, des pratiques à mettre en question (1/3)

Dossier « Quelle place faut-il donner à la confirmation ? » 1/3 | Auteur de "La Confirmation à sa juste place" (Artège), l’abbé François Dedieu estime qu’il est nécessaire de revenir à la pratique ancienne de conférer ce sacrement avant la première communion. Il détaille ici les raisons et les objectifs de cette pratique, déjà mise en œuvre dans sa paroisse. Entretien avec l’abbé François Dedieu, curé de la paroisse Saint-Urbain-Sainte-Marie (La Garenne-Colombes). 

+

La confirmation à sa juste place