La synodalité dans la tourmente

Publié le 23 Avr 2024
synod

Le Cardinal Mario Grech, secrétaire général du Synode des évêques. © Diocese of Gozo, CC BY-SA 4.0

Le cardinal Mario Grech, secrétaire général du Synode des évêques depuis 2019, se confiait le mois dernier sur le synode et les intentions du Pape pour ce dernier. Il s’est notamment exprimé sur les couples homosexuels et le diaconat féminin, rappelant l’attachement du pape François à la théologie du peuple.

  Le secrétaire général du Synode sur la Synodalité, le cardinal Mario Grech, répondait le 21 mars dernier aux questions du quotidien suisse Corriere del Ticino confirmant les intentions pontificales quant à l’issue de la session automnale. Lorsque le journaliste aborde la question du célibat des prêtres ou bien la bénédiction des couples homosexuels, le secrétaire général du Synode évoque un changement de culture nécessaire pour apporter des réponses : « Nous avons besoin avant tout de nous reconnaître comme une communauté qui marche ensemble. Une fois que l’Église parviendra à mûrir dans cette nouvelle culture synodale, je suis convaincu que nous pourrons répondre aux questions existentielles. » Le lundi 8 avril, Mgr Fernández, préfet du Dicastère pour la Doctrine de la Foi, présentant en salle de presse la déclaration Dignitas infinita (1), reconnaît de son côté que la qualification des actes homosexuels comme « intrinsèquement désordonnés », alimentant selon certains la violence contre les personnes homosexuelles, serait en effet « une expression forte (…) Elle nécessite beaucoup d’explications, peut-être devrions-nous trouver une expression plus claire ». Concernant le diaconat féminin, Mgr Grech laisse la porte ouverte : « le diaconat féminin et un espace différent pour les femmes dans l’Église constituent un approfondissement naturel de la volonté du Seigneur, ils expriment et démontrent le dynamisme inhérent à l’histoire de l’Église ».  

La théologie du peuple

Mgr Mario Grech rappelle l’attachement du Saint-Père à la « théologie du peuple » issue de la théologie de la libération, déjà présente dans les documents préparatoires de la session plénière d’octobre dernier. Cette théologie repose exclusivement sur Vatican II, ignore la Tradition de l’Église, et met l’accent sur le ministère baptismal. Elle s’appuie sur l’idée que tout baptisé exerce un ministère dans l’Église pour renverser la hiérarchie, qui doit désormais être instruite par le peuple de Dieu. Le cardinal affirme ainsi que « ce serait une erreur si le Synode n’impliquait que les élites, théologiens ou évêques ». Ce peuple de Dieu, tel qu’il est défini par cette théologie, présenterait une certaine infaillibilité mais n’est en réalité qu’un détournement du sensu fidei traditionnel d’ailleurs largement exprimé…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Maitena Urbistondoy

Maitena Urbistondoy

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEgliseSpiritualité

Réception des sacrements, une question de Salut (2/4)

Dossier « Faisons-nous bon usage des sacrements ? » 2/4 | Prêtre du diocèse de Nanterre, l'abbé Thibaud Guespereau a codirigé chez Artège l'ouvrage intitulé Les Sacrements en question, dans lequel il s’interroge sur le peu de fruits que semblent produire les sacrements. Une question grave qui selon lui devrait conduire à s’interroger sur la pastorale, l’enseignement des fins dernières et le rôle du prêtre.

+

sacrement
A la uneEglise

L’innovation au service de la foi : une cartographie des messes traditionnelles

Dans le sillage du pèlerinage de Chartres, et à la suite du succès retentissant de la messe organisée par Notre-Dame de Chrétienté, comment trouver la messe Saint-Pie V la plus proche de chez vous ? Cette question, un groupe de fidèles se l’est posée il y a désormais deux ans. Ils se sont alors attelés à une initiative audacieuse : la création d’une cartographie détaillée des messes de Saint Pie V.

+

messes traditionnelles cartographie traditionnelle
A la uneEgliseLiturgie

Pastorale des sacrements : une expérience paroissiale (1/4)

Dossier « Faisons-nous bon usage des sacrements ? » 1/4 | L'abbé Antoine Michel a participé à l'ouvrage Les sacrements en question, en y présentant une initiative originale. Inspiré par un prêtre américain et troublé par le manque de fécondité des sacrements, il a mis en place dans sa paroisse une nouvelle manière d’offrir le baptême et le mariage, en particulier, qui favorise une vraie démarche de foi et de conversion. Entretien.

+

sacrement
A la uneEglise

Le Pape revient-il sur ses dernières décisions ?

La chaine américaine CBS News a diffusé dimanche 19 mai un entretien exclusif avec le pape François au Vatican. Plusieurs extraits ont été publiés ces dernières semaines, révélant des pans d'un entretien consacré aux sujets d'actualité du monde et de l'Église : femmes diacres, bénédictions des couples homosexuels...

+

Capture decran 2024 05 24 a 12.43.53 pape