Pertinence de la proposition des Goums aujourd’hui

Publié le 23 Juil 2023
goums

Cinquante après leur fondation, les Goums ont-ils encore une actualité ? Il semble bien que oui pour rémedier aux maux de notre monde, apportant silence face à l’hyperconnexion et l’effort sur soit face à la violence collective.   En quoi les Goums restent-ils une proposition pertinente au regard des défis actuels, cinquante ans après leur invention par Michel Menu ? Étant entendu que l’invitation à marcher au pas des Goums s’adressait, et s’adresse toujours, prioritairement aux jeunes adultes, il est nécessaire de nous demander en quoi les conditions de la vie des jeunes qui ont profondément changé en cinquante ans. Je rappellerai brièvement trois de ces changements, qui se déclinent en trois défis, face auxquels, j’en suis persuadé, moyennant certaines courageuses ouvertures, la proposition Goum est plus que jamais pertinente. Le développement d’internet n’a pas seulement augmenté la facilité d’accès aux informations, mais il a accéléré considérablement les rythmes de communication, et il a rendu plus forte que jamais la nécessité de prendre ses distances avec la connexion numérique permanente ! Le mental est aujourd’hui tellement vite sollicité qu’il risque la surcharge ! Et celui qui est sollicité à tout bout de champ et jusqu’à toute heure du jour et de la nuit par des messages, et qui s’interrompt souvent pour porter les yeux sur son smartphone, aspire sûrement plus qu’auparavant à un espace intérieur de liberté, de déconnexion. Il lui faut cet espace pour penser calmement, pour prier, pour admirer, pour aimer, pour se taire, pour chanter, pour dormir en paix, pour marcher en écoutant le vent qui souffle et l’eau qui coule… Bref, à cet homme hyperconnecté, il est plus que nécessaire de laisser une autre connexion s’établir en lui et avec son prochain. Je veux parler de la connexion du cœur avec le Créateur et avec le frère proche. Les frères humains sont de culture, de race, de langue, très diverses, et ce sont eux que nous trouvons quand nous nous prêtons à l’expérience du désert. La conscience des violences faites à la terre et à notre environnement rend les jeunes sensibles, et plus encore, désireux de modifier les comportements personnels et collectifs. Cela est aujourd’hui nettement plus prégnant qu’il y a cinquante ans. Et il est clair que la marche des Goums est voulue pour faciliter de sobres et heureuses retrouvailles de l’homme avec son environnement. Durer ensemble avec peu de choses, cheminer à l’intérieur d’espaces que l’homme cultive dans…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Benoît Rivière

Ce contenu pourrait vous intéresser

CultureLectures

Augusto Del Noce, un penseur pour notre temps

Culture | "Analyse de la déraison", qui vient de paraître en français, permettra-t-il enfin à Augusto Del Noce (1910-1989) d’être reconnu chez nous, comme il l’est en Italie ? Que le lecteur potentiel ne soit pas rebuté par la longueur de cet ouvrage. Il en sera récompensé en découvrant un des penseurs les plus originaux de ce temps.

+

del noce
Culture

L’exposition : Des samouraïs aux mangas. L’épopée chrétienne au Japon

Les Missions étrangères de Paris proposent jusqu'en juillet une rétrospective de l'évangélisation du Japon depuis le XVIe siècle jusqu'à aujourd'hui. L’histoire de cette « épopée » est présentée de façon chronologique. Soulignant les aspects contrastés de cette évangélisation, le parcours montre dans ces premiers siècles des périodes d’« expansion rapide aux effets bénéfiques » auxquelles succèdent de terribles répressions.

+

japon
CultureEglise de France

Mgr Chappoulie, évêque d’Angers

Carte blanche d'Yves Chiron | La nouvelle biographie Mgr Chappoulie, de Vichy à l’épiscopat d’Angers écrite par l'abbé Serge-Daniel Ekani est parue fin 2023 aux éditions de L'Harmattan. Elle décrit la vie de celui qui fut le lien entre l'Église et l'État français entre 1940 et 1944, et qui œuvra longtemps dans les organismes missionnaires.

+

Mgr Chappoulie