Pourquoi juin est-il le mois du Sacré Cœur ?

Publié le 01 Juin 2023
Sacré Cœur

Depuis que Clément XIII a institué, le 6 février 1765, la fête du Sacré Cœur, le mois de juin tout entier lui est dédié. Cette solennité a une date qui varie chaque année, en fonction de celle de Pâques, mais la plupart du temps elle est fêtée en juin.

 

Le mois est devenu par extension celui du Sacré Cœur, grâce à la demande d’une élève de Notre-Dame des Oiseaux, couvent des chanoinesses de Saint-Augustin à Paris. En 1860, Angèle de Sainte-Croix, élève dans ce couvent de la rue de Sèvres, sollicite l’archevêque de Paris pour qu’il consacre le mois de juin au Sacré Cœur. Sa demande est acceptée. Désormais, juin est consacré au Cœur de Jésus comme le mois de mai l’est traditionnellement à la Vierge Marie. 

 

Bien que, dès les premiers temps de l’Église, les mystiques contemplent le côté ouvert de Jésus, qui laissa jaillir du sang et de l’eau, la dévotion particulière au Sacré Cœur est plus récente. Elle trouve son origine dans les apparitions de Jésus à sainte Marguerite-Marie Alacoque, à Paray-le-Monial, et la demande qui lui fut faite d’une fête particulière, le premier vendredi après l’octave du Saint-Sacrement, pour honorer le Cœur de Jésus.

À la suite des apparitions, l’ordre de la Visitation demande alors une reconnaissance officielle de cette fête, et elle est instituée le 6 février 1765 par le pape Clément XIII. Dès lors, la fête ne cesse de prendre de l’ampleur, jusqu’à être étendue à l’Église universelle par le pape Pie IX en 1856.  

La rapide expansion de la dévotion au Sacré Cœur dans une époque encore marquée par « les tristes doctrines et le sombre rigorisme du jansénisme » s’explique, selon Pie XI, par la nécessité de ne pas bannir « tout sentiment…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Guillemette Gruet

Ce contenu pourrait vous intéresser

Eglise

Mobilisation à Quimper : les fidèles attendent que la porte de l’évêque s’ouvre

Ce dimanche 16 juin, 350 catholiques fidèles au rite tridentin ont manifesté dans les rues de Quimper. Arborant des drapeaux bretons, des bannières, et entonnant des cantiques traditionnels accompagnés de sonneurs, ils se sont rassemblés à 15 h sur le parvis de la cathédrale Saint-Corentin. Cette manifestation visait à protester contre les décisions de Monseigneur Dognin, évêque de Quimper et Léon, prises le 19 mai, qui affectent les fidèles du diocèse attachés à la liturgie traditionnelle, notamment l'expulsion des prêtres de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre. 

+

Capture decran 2024 06 17 153242 quimper
EglisePhilosophie

La vérité des paraboles ?

C'est logique ! de Bruno Couillaud | Nos politiques, journalistes et maîtres à penser du moment maîtrisent l’art de la communication, bien souvent pour répandre une idéologie ou travestir la vérité. Le Christ, lui, usait de courtes histoires, paraboles simples et tirées de la vie quotidienne pour que ses auditeurs se rapprochent du Royaume des Cieux. Mais pour quelles raisons ?

+

paraboles