Rerum Novarum : Le droit de propriété et la destination universelle des biens (III)

Publié le 15 Juil 2021
rerum novarum

Dans Rerum Novarum, Léon XIII souligne que la propriété privée est un droit naturel et ouvre la voie au développement de la doctrine sur la destination universelle des biens. La propriété privée a une fonction sociale et pas seulement individuel.   Quel est le fondement de la propriété privée ? Dès les premières pages de Rerum Novarum, Léon XIII rappelle et souligne que « la propriété privée et personnelle est pour l’homme de droit naturel. » Cette reconnaissance du droit de propriété ne découle donc pas de la volonté humaine, politique et juridique, mais de la nature même de l’homme. Saint Thomas d’Aquin avait déjà démontré que « l’homme a un domaine naturel sur ces biens extérieurs, car par la raison et la volonté il peut s’en servir pour son utilité, comme étant faits pour lui » (Somme théologique, IIa IIae, 66,1). Léon XIII reprend le même argument et précise qu’en raison de cet usage des biens extérieurs, il revient à l’homme d’en avoir « un droit stable et perpétuel de les posséder, tant celles (les choses extérieures) qui se consomment par l’usage que celles qui demeurent après nous avoir servis ». L’importance et l’antériorité naturelle de ce droit sont telles que le pape souligne plus loin : « qu’on n’en appelle pas à la providence de l’État, car l’État est postérieur à l’homme. Avant qu’il pût se former, l’homme déjà avait reçu de la nature le droit de vivre et de protéger son existence. » Le droit de propriété privée est-il absolu ? Non, ce droit n’est pas absolu car il n’est pas une fin en soi, mais un moyen en vue d’une fin qui consiste à vivre de manière digne selon la nature raisonnable et libre de l’homme. Dans Rerum Novarum, s’appuyant sur la Tradition de l’Église, Léon XIII amorce une distinction capitale entre la propriété des biens et l’usage des biens. Si la propriété est privée, l’usage des biens, elle, doit être ouvert à tous, en fonction du bien commun. La Création, et les choses matérielles sont en effet, confiées à tous les hommes. Vis-à-vis de Dieu, l’homme n’est qu’un intendant, un gestionnaire qui doit rendre des comptes au regard de la justice et de la charité. Quel est le lien entre propriété privée et usage universel des biens ? Concernant l’usage des biens, Léon XIII cite à l’appui de sa démonstration un passage de la Somme théologique…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

La Rédaction de Reconstruire

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEgliseLiturgie

Pastorale des sacrements : une expérience paroissiale (1/4)

Dossier « Faisons-nous bon usage des sacrements ? » 1/4 | L'abbé Antoine Michel a participé à l'ouvrage Les sacrements en question, en y présentant une initiative originale. Inspiré par un prêtre américain et troublé par le manque de fécondité des sacrements, il a mis en place dans sa paroisse une nouvelle manière d’offrir le baptême et le mariage, en particulier, qui favorise une vraie démarche de foi et de conversion. Entretien.

+

sacrement
A la uneEglise

Le Pape revient-il sur ses dernières décisions ?

La chaine américaine CBS News a diffusé dimanche 19 mai un entretien exclusif avec le pape François au Vatican. Plusieurs extraits ont été publiés ces dernières semaines, révélant des pans d'un entretien consacré aux sujets d'actualité du monde et de l'Église : femmes diacres, bénédictions des couples homosexuels...

+

Capture decran 2024 05 24 a 12.43.53 cartographies
Eglise

Communautés : oasis ou citadelles ?

L'Essentiel de Joël Hautebert | Tendance de fond ces dernières années, la société paraissant malade ou repoussante à beaucoup, le communautarisme de tout poil prospère. La parution d’un ouvrage de l’abbé Raffray, qui se veut une réponse aux inquiétudes contemporaines, est l'occasion de faire le point sur ce qui pourrait sembler bien tentant à des chrétiens dégoûtés par le monde dans lequel ils vivent et soucieux de se rassembler pour se garder des maladies de l’âme qu’il véhicule.

+

communauté oasis