Traditionis Custodes : Rome renforce son contrôle

Publié le 21 Fév 2023
traditionis custodes

Le pape François est revenu ce mardi 21 février sur le motu proprio Traditionis Custodes du 16 juillet 2021, afin de préciser deux points sous la forme d’un rescrit. Cet acte administratif fait suite à une audience qui s’est déroulée la veille avec le cardinal Arthur Roche, préfet du dicastère pour le Culte divin et la Discipline des sacrements.

Prêtres ordonnés après le motu proprio

Le premier point concerne les prêtres diocésains ayant été ordonnés après le 16 juillet 2021. La célébration de la messe tridentine leur avait été restreinte par le motu proprio qui stipulait qu’ils devaient avoir l’autorisation de leur évêque pour utiliser le missel de 1962, les évêques devant s’en référer au dicastère pour le Culte divin, qui représente l’autorité du Saint-Siège.

Paroisses traditionnelles

La deuxième précision du pape François concerne l’utilisation des églises paroissiales et l’éventuelle création de paroisses personnelles pour les fidèles attachés à la messe tridentine. Traditionis Custodes stipulait que les évêques étaient également dépositaires de l’autorité du Saint-Siège en la matière, et qu’ils devaient demander l’autorisation du même dicastère avant toute décision pour leur diocèse.

Le Pape confirme…

Par le rescrit publié ce mardi, le Pape confirme que ces deux points demeurent « des dispenses réservées de manière spéciale au Saint-Siège ». Et de préciser que « si un évêque diocésain a accordé des dispenses dans les deux cas mentionnés ci-dessus, il est obligé d’en informer le dicastère pour le Culte divin et la Discipline des sacrements, qui évaluera les cas individuels ».

Tout évêque ayant accordé une dispense sans le consentement de Rome est ainsi rappelé à l’ordre de se conformer à la décision du dicastère pour le Culte divin, en reprenant la procédure. Par le même rescrit, le Pape « confirme ce qui a été établi » concernant les réponses aux dubia qui ont suivi Traditionis Custodes le 4 décembre 2021.

… poussé par le dicastère du Culte divin

Il semble que le cardinal Roche, préfet du Dicastère du Culte divin, ait poussé le Pape dans ce sens afin de renforcer son pouvoir. Les évêques sont ainsi réduits à n’être que de simples préfets d’un cardinal de curie qui entend plus que jamais les contrôler au détriment de la paix dans l’Eglise et même de l’esprit synodal.

Ce rescrit, publié sur fond de rumeurs à propos d’un prochain document romain restreignant l’usage de la messe traditionnelle, n’est pas pour rassurer les fidèles attachés au missel de 1962. Un appel à la prière et à la pénitence durant le Carême pour la liberté de la messe tridentine est déjà lancé et relayé par les réseaux traditionnels.

 

A voir également : Quelle messe veut le Pape François ? L’analyse du Club des Hommes en noir

Marguerite Aubry

Marguerite Aubry

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEgliseLiturgie

Pastorale des sacrements : une expérience paroissiale (1/4)

Dossier « Faisons-nous bon usage des sacrements ? » 1/4 | L'abbé Antoine Michel a participé à l'ouvrage Les sacrements en question, en y présentant une initiative originale. Inspiré par un prêtre américain et troublé par le manque de fécondité des sacrements, il a mis en place dans sa paroisse une nouvelle manière d’offrir le baptême et le mariage, en particulier, qui favorise une vraie démarche de foi et de conversion. Entretien.

+

sacrement
A la uneEglise

Le Pape revient-il sur ses dernières décisions ?

La chaine américaine CBS News a diffusé dimanche 19 mai un entretien exclusif avec le pape François au Vatican. Plusieurs extraits ont été publiés ces dernières semaines, révélant des pans d'un entretien consacré aux sujets d'actualité du monde et de l'Église : femmes diacres, bénédictions des couples homosexuels...

+

Capture decran 2024 05 24 a 12.43.53 pape
Eglise

Communautés : oasis ou citadelles ?

L'Essentiel de Joël Hautebert | Tendance de fond ces dernières années, la société paraissant malade ou repoussante à beaucoup, le communautarisme de tout poil prospère. La parution d’un ouvrage de l’abbé Raffray, qui se veut une réponse aux inquiétudes contemporaines, est l'occasion de faire le point sur ce qui pourrait sembler bien tentant à des chrétiens dégoûtés par le monde dans lequel ils vivent et soucieux de se rassembler pour se garder des maladies de l’âme qu’il véhicule.

+

communauté oasis
EgliseLiturgie

La Pause liturgique : Gloria 6, Rex Génitor, (Mémoires des Saints)

Ce Glória est daté du Xe siècle, et il est utilisé, comme le précédent, pour les fêtes des Saints. Les sources manuscrites de ce Glória, assez peu nombreuses, sont toutes françaises, ce qui semble indiquer son lieu d’origine et de composition. Il emprunte sa mélodie au 8e mode, mais il est tout différent du précédent : tandis que le Glória 5 s’envole à chaque verset vers les hauteurs de la quinte du mode authente, celui-ci se cantonne pour l’essentiel à l’intérieur d’une tierce très modeste, Sol-Si. Bien sûr, il se déploie à l’aigu de temps en temps, mais il est beaucoup plus horizontal que son voisin.

+

gloria grégorien