Comment maintenir les yeux ouverts sur le réel ?

Publié le 18 Mar 2023
yeux

C’est peut-être d’une vision extérieure que pourrait venir un choc salutaire pour l’avenir de notre pays. Dans Français, ouvrez les yeux !, un livre qui vient de paraître, c’est Driss Ghali, marocain, diplômé de nos grandes écoles, spécialiste des relations internationales, qui dresse un tableau de notre renoncement général et du drame qu’il représente. Un constat frappant à méditer et à faire méditer.   En ces temps bien maussades, la lecture roborative du livre de Driss Ghali, Français, ouvrez les yeux !, est un rayon de lumière, même si, paradoxalement, le tableau dressé de l’état de notre pays par cet auteur est tout sauf réjouissant. L’intérêt majeur de l’ouvrage tient à la personnalité d’un homme qui aime la France, un Marocain de 37 ans, musulman « immigré » actuellement installé à Sao Paolo, dont l’identité et le parcours, il le reconnaît lui-même, lui permettent de dire des choses qui vaudraient à un Français de souche d’être qualifié de raciste, fasciste, etc. selon l’habituelle litanie des condamnations « morales » auxquelles nous sommes accoutumés. À l’image d’Éric Zemmour, partiellement immunisé par son identité juive pour évoquer les aspects positifs du régime de Vichy, l’auteur marocain fait lui aussi preuve d’une grande pondération lorsqu’il aborde des événements historiques récents et même l’OAS. Driss Ghali persiste puisqu’il a par ailleurs publié Une contre-histoire de la colonisation française (1), dont Marcel Gauchet aimerait qu’elle soit lue par Emmanuel Macron. Dans Français, ouvrez les yeux !, l’auteur s’intéresse avant tout à l’acceptation par les Français de leur propre déclin. Le grand renoncement, la démission collective du peuple français constituent la trame d’un triste constat qui se déploie page après page. Le choc des civilisations s’essouffle car l’un des combattants rend les armes. Place à l’abdication pure et simple de la civilisation occidentale. « L’Europe kebab prend la place de l’Europe helléno-chrétienne. L’Europe islamisée et africanisée supplante l’Europe romanisée » (2). La condamnation du patriotisme français, l’effondrement de la fécondité et le remplacement de la population sont les signaux visibles d’une préférence affichée en France pour une civilisation étrangère. Pourtant, selon l’auteur, « miracle de la civilisation française, (…) la France avait réussi à fabriquer un homme meilleur, moins animal, plus humain » (3). Le catholicisme tint un rôle majeur dans cette œuvre civilisatrice. Cet héritage est aujourd’hui balayé par « une abdication heureuse et une décivilisation festive » (4), qu’il dénonce sous le nom de « tropicalisation » de notre pays, mentionnant, entre autres choses, l’idéologie woke. En une phrase,…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Joël Hautebert

Ce contenu pourrait vous intéresser

ChroniquesPhilosophie

Nietzsche : Généalogie historique ou continuités illusoires ?

IDÉES | Philosophie nietzschéenne 4 | L’une des thèses principales du philosophe allemand prétend établir des filiations historiques et morales entre Rome, la Renaissance et Napoléon, la Judée, la Réforme et la Révolution française. Interprétation simplistes, ces continuités ne résistent pas à l’examen. Quatrième volet de notre présentation de la philosophie nietzschéenne.

+

Friederich Nietzsche
ChroniquesPhilosophie

L’antichristianisme de Nietzsche : haine, mystifications et confusion (2)

IDÉES | Philosophie nietzschéenne 3 | Dans un curieux retournement de ses aspirations de jeunesse, le philosophe Friedrich Nietzsche déclare la guerre au christianisme, l’accusant d’inviter à la fuite du monde réel, de promouvoir une compassion débilitante, de déviriliser les hommes. Accusations non étayées et particulièrement injustes qu’il faut démonter. Deuxième volet de notre présentation de la philosophie nietzschéenne.Faisant un mauvais procès au christianisme, Nietzsche l’accuse d’être une religion de failles, accusation démontée par la vie même du Christ, celle de saint Paul et celle que mènent les moines. Troisième volet de notre présentation de la philosophie nitzschéenne (article 1 et article 2 à retrouver sur notre site).

+

Friederich Nietzsche
ChroniquesSociétéPhilosophie

D’où vient l’autorité que l’on invoque aujourd’hui ?

C'est logique de François-Marie Portes | Réagissant à une série de violences graves caractéristiques de la société française contemporaine, Gabriel Attal tentait récemment, sous l’œil des caméras, de démontrer son autorité devant des jeunes promis à un séjour en internat. Un exercice qui n’a pas enté couronné de succès. La notion claire de ce qu’est l’autorité permet de comprendre pourquoi. 

+

autorité auctoritas
ChroniquesPhilosophie

L’antichristianisme de Nietzsche : haine, mystifications et confusion (1)

IDÉES | Philosophie nietzschéenne 2 | Dans un curieux retournement de ses aspirations de jeunesse, le philosophe Friedrich Nietzsche déclare la guerre au christianisme, l’accusant d’inviter à la fuite du monde réel, de promouvoir une compassion débilitante, de déviriliser les hommes. Accusations non étayées et particulièrement injustes qu’il faut démonter. Deuxième volet de notre présentation de la philosophie nietzschéenne.

+

Friederich Nietzsche
Chroniques

L’amour doit remplacer le culte de la Raison

Carte blanche de Judith Cabaud | Depuis le Dieu de l’Ancien Testament qui dicta sa loi humaine et divine à Moïse, les hommes ont trouvé le moyen d’interpréter ces commandements à leur guise. Par des procédés légalistes et juridiques, ils se sont emparés du contrôle de la vie de leurs semblables des mains du Créateur. Cependant, on découvre que tout n’est pas explicable par la raison. À l’heure actuelle, la plus grande qualité de l’Église catholique reste l’humilité et la charité.

+

maires pour le bien commun principes de politique raison
ChroniquesCulture

L’exposition : Revoir Van Eyck, La Vierge du Chancelier Rolin

La Vierge du Chancelier Rolin de Van Eyck, seul tableau du peintre à être conservé au Louvre, sort tout juste de restauration. Le musée lui consacre jusqu'en juin une exposition exceptionnelle, entouré de six autres œuvres de Van Eyck jamais présentées en France, et pour certaines prêtées pour la première fois. 

+

Revoir Van Eyck, La Vierge du Chancelier Rolin