Les cathos doivent-ils descendre dans la rue ?

Publié le 20 Jan 2012
Les cathos doivent-ils descendre dans la rue ? L'Homme Nouveau

Après Paris, la pièce de Romeo Castellucci, Sur le concept du visage du Fils de Dieu, arrive à Milan, au théâtre Parenti, à partir du 24 janvier. Les réactions ne se sont pas fait attendre du côté catholique. Le Saint-Siège, par l’intermédiaire de Mgr Brian Wells, de la Secrétairerie d’État a fait savoir dès le 16 janvier que « Sa Sainteté espère que tout manque de respect envers Dieu, les saints et les symboles religieux rencontre une réaction ferme et déterminée de la communauté chrétienne, éclairée et guidée par ses pasteurs. » Même réaction du côté de l’archidiocèse de Milan à la tête duquel se trouve le cardinal Angelo Scola.

Dans son prochain numéro, à paraître le samedi 28 janvier, L’Homme Nouveau revient justement sur la réaction des catholiques face à ce type d’évènements en donnant la parole dans un débat courtois et constructif aux abbés Grosjean et de Tanoüarn.

La fin de l’année 2011, en effet, a été agitée par plusieurs spectacles attentatoires à la dignité du Christ qui ont suscité dans les milieux catholiques une vive polémique. Le calme étant revenu, nous avons invité deux protagonistes à débattre de cette question pour tirer la leçon de ces semaines d’agitation, discerner au mieux les erreurs commises et les solutions à encourager en conformité avec notre vocation de chrétien. Au-delà des différences d’approche, il ressort que le dialogue entre catholiques vaut mieux que les invectives et les condamnations.

Un débat exceptionnel à découvrir dans L’Homme Nouveau, en réservant ce numéro 1510 dès maintenant auprès de notre secrétariat au 01 53 68 99 77.

Ce contenu pourrait vous intéresser

EgliseChrétiens dans le monde

Construire son église, le projet audacieux d’une paroisse gabonaise

Initiatives chrétiennes | Le village de Bissobilam, au Gabon, se lance dans la construction d’une église. Portée par les jeunes paroissiens et soutenue par les prêtres du Christ Roi (ICRSP), l’initiative souligne les liens privilégiés du pays avec l’Institut, qui dessert depuis vingt ans une grande paroisse à Libreville et s’est vu confier cette région par l’archevêque il y a une dizaine d’années. Retour sur un défi enthousiasmant. Entretien avec le chanoine Bertrand Bergerot, curé de la paroisse Notre-Dame de Lourdes à Libreville. 

+

gabon église
Société

La prévention comme moyen prioritaire de la lutte contre le trafic de drogues

Parole du Pape | À l’occasion de la Journée internationale contre l’abus et le trafic de la drogue, le 26 juin dernier, lors de sa dernière audience générale, le Pape a interrompu son cycle de catéchèses sur l’Esprit et l’Épouse, pour se pencher sur ce fléau de plus en plus répandu, propagé pour des intérêts qui ne tiennent aucun compte des tragédies qu’elle crée chez tant de personnes sans expérience et dans tant de familles.

+

Pape François drogue