Pie XI et l’encyclique Quadragesimo anno (II) : que veut dire « restaurer l’ordre social » ?

Publié le 15 Oct 2022
encyclique

Dans son sous-titre, l’encyclique Quadragesimo anno évoque « la restauration de l’ordre social ». Mais que veulent dire exactement ces termes et dans quel contexte s’inscrit ce projet ?   Dans quel contexte s’inscrit la publication de l’encyclique Quadragesimo anno ? Quadragesimo anno est publiée le 15 mai 1931. Deux ans auparavant, les États-Unis puis l’Europe sont entrés dans une profonde phase de récession économique et sociale. Jusqu’en 1929, l’économie américaine avait été plutôt florissante, en connaissant une croissance globale continue. Au printemps 1929, on assiste à une baisse de la production automobile américaine et à celle des logements mais aussi de l’agriculture. Plus largement, les résultats des entreprises se dégradent. Pourtant, au même moment, la spéculation boursière continue. On ne cesse pas d’emprunter pour acheter des actions et les banques entrent dans le processus de cette fuite en avant. Le jeudi 24 octobre 1929, tout le monde veut vendre ses titres. C’est un « krach » boursier historique. Pendant trois ans, les cours de la Bourse ne vont cesser de baisser, jusqu’à chuter de 87 %. Les faillites ne cessent pas. Immédiatement, les banques américaines demandent à l’Europe le remboursement des prêts consentis dans le cadre de la reconstruction d’après la Première Guerre mondiale. Dès lors, la conflagration touche l’Europe qui à son tour connaît une importante récession. L’année 1929, pourtant, s’inscrit elle-même dans un contexte plus large. « De 1820 à 1914, écrit Marcel Clément dans son livre Le Travail, l’Occident libéral avait l’expérience de ces “essors” soudains, et de ces “dépressions” catastrophiques. Les années 1825, 1836, 1847, 1866, 1873, 1882, 1890, 1900, 1907 avaient laissé le souvenir d’effondrements douloureux. » Un souvenir, pourtant, vite estompé par la Première Guerre mondiale et, peut-être plus encore, par la relance qui l’a suivie. Jusqu’au « krach » qui entraîne des millions de chômeurs. À Rome, cet échec du libéralisme n’échappe pas aux observateurs. Mais est-ce la seule explication de la publication d’une encyclique qui dépassé la question du libéralisme de l’époque ? Non, bien sûr ! Là aussi, il faut revenir à Rerum Novarum qui visait à rendre leur dignité aux travailleurs. Depuis l’année de sa publication – 1891 – un événement majeur a eu lieu. Pour la première fois en 1917, un pays a vu l’arrivée du communisme au pouvoir et la mise en place de la « dictature du prolétariat ». Désormais, le communisme n’est plus seulement une…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

La Rédaction de Reconstruire

Ce contenu pourrait vous intéresser

EgliseSpiritualité

Lourdes : se plonger dans l’eau vivifiante

Les piscines de Lourdes, dont l'accès avait été interdit au temps du COVID, vont enfin ré-ouvrir, après que les autorités du sanctuaire en ont profité pour en rénover l'accès et l'utilisation. Voilà qui offre l'occasion d'inviter les pèlerins à entrer dans une riche symbolique qui s'inscrit dans la révélation biblique et le quotidien de la vie chrétienne.

+

lourdes eau
ChroniquesEgliseLiturgie

Célébrations pascales

L'esprit de la liturgie | Au commencement de ce temps pascal, l’Église célèbre la Résurrection de son Seigneur huit jours durant : c’est l’octave de Pâques. Les jours consacrés à la commémoration de la Résurrection sont remplis de coutumes et de célébrations, passées et actuelles, évoquant la blancheur des âmes des baptisé, le lait et le miel de la Terre promise, la foi de Thomas et, depuis l’an 2000, la miséricorde du Seigneur envers les pécheurs.

+

célébrations pascales thomas