Quelle sécurité pour nos cathédrales ?

Publié le 18 Avr 2023
cathédrales

Quatre ans après l’incendie qui ravagea Notre Dame de Paris, la sécurité des cathédrales est l’une des préoccupations du ministère de la Culture, si l’on en croit le discours de la ministre Rima Abdul-Malak. Le 11 avril, cette dernière s’est rendue sur le chantier de la cathédrale d’Amiens, et en a profité pour dévoiler le bilan du plan « sécurité des cathédrales ».

 

L’opération « Sécurité des cathédrales » aura attendu le sinistre de Notre-Dame pour voir le jour mais la ministre promet « une amplification » de ce plan « sans équivalent ». Il s’agit de sécuriser les 87 cathédrales qui sont propriété de l’État.

Bilan depuis l’incendie de Notre-Dame

« Ces 3 dernières années, nous avons fait plus pour la sécurité des cathédrales qu’en 30 ans ! » affirme Mme Abdul-Malak sur son compte Twitter. Pourtant, pas moins de cinq cathédrales – dont l’une deux fois – ont failli succomber aux flammes entre 2016 et 2022, sans compter les incendies criminels des cathédrales de Nantes et de Rennes en 2020, ni les nombreuses églises victimes du feu comme Saint-Sulpice, selon l’Observatoire du Patrimoine Religieux.

Concrètement, en 2021 et 2022, le ministère de la Culture assure avoir consacré plus de 167 millions d’euros pour les cathédrales, dont 25 millions pour la sécurisation des édifices : installation de colonnes sèches, recoupement des combles, installation ou amélioration des systèmes de sécurité incendie. Le site du ministère de la Culture indique que « ces travaux de restauration des cathédrales se traduisent concrètement dans nombre d’édifices, dont Orléans, Rodez, au Puy-en-Velay ou encore à Dijon où les chantiers se terminent. »

Vingt cathédrales auraient ainsi atteint le niveau de sécurité « de référence », « c’est-à-dire dont les caractéristiques vont au-delà des exigences réglementaires, où la sécurité des personnes est renforcée et l’intervention des secours facilitée ; c’est six de plus qu’en 2020 » est-il précisé.

Projets pour 2023

L’objectif proclamé est de mener l’ensemble des 87 cathédrales dont l’État est responsable au niveau réglementaire de sécurité. A cette fin, le ministère a décidé d’augmenter le budget de 23% par rapport à 2022, hors plan de relance. Comme pour les années précédentes, la plus grande partie serait allouée à la restauration des édifices, et le reste pour leur sécurisation, incendie notamment.

Parmi les actions de sécurisation : mise en place de caméras thermiques pour détecter au plus tôt les zones de chaleur, présence humaine permanente pendant les heures d’ouverture au public, caméras de surveillance extérieures 24h sur 24.

Quelle sécurité pour nos églises ?

Les cathédrales sont cependant moins l’objet de profanation que nos églises. Attirant les foules de touristes par leur beauté architecturale, elles se transforment peu à peu en musées où la présence réelle est reléguée à une chapelle secondaire. Jésus n’est plus chez lui.

C’est donc dans les lieux de culte où Il a encore la première place qu’Il est attaqué. L’église Sainte Madeleine d’Angers a ainsi marqué l’actualité le mercredi 12 avril en allongeant la liste des lieux de cultes vandalisés, émouvant jusqu’à la ministre de la Culture : « Statues décapitées, croix cassées, autel central saccagé. Je condamne fermement ce vandalisme à l’église Sainte Madeleine d’Angers. S’attaquer au patrimoine, c’est s’attaquer à ce qui fonde notre histoire commune. Croyants ou non, nous sommes tous touchés. »

Peut-être faudrait-il donc élargir le plan « sécurité cathédrales » à tous nos lieux de culte catholique. D’autant que tout est lié : depuis le dimanche 16 avril, la cathédrale d’Angers est fermée en dehors des offices religieux, « par mesure de précaution, après les événements de l’église Sainte Madeleine » précise Ouest-France ce 17 avril.

 

A lire également : Notre-Dame de Paris : cinq artistes pour une rénovation

Marguerite Aubry

Marguerite Aubry

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEgliseSpiritualité

Lourdes : se plonger dans l’eau vivifiante

Les piscines de Lourdes, dont l'accès avait été interdit au temps du COVID, vont enfin ré-ouvrir, après que les autorités du sanctuaire en ont profité pour en rénover l'accès et l'utilisation. Voilà qui offre l'occasion d'inviter les pèlerins à entrer dans une riche symbolique qui s'inscrit dans la révélation biblique et le quotidien de la vie chrétienne.

+

lourdes eau
ChroniquesEgliseLiturgie

Célébrations pascales

L'esprit de la liturgie | Au commencement de ce temps pascal, l’Église célèbre la Résurrection de son Seigneur huit jours durant : c’est l’octave de Pâques. Les jours consacrés à la commémoration de la Résurrection sont remplis de coutumes et de célébrations, passées et actuelles, évoquant la blancheur des âmes des baptisé, le lait et le miel de la Terre promise, la foi de Thomas et, depuis l’an 2000, la miséricorde du Seigneur envers les pécheurs.

+

célébrations pascales thomas
EgliseEglise de France

Notre-Dame de Boulogne, bientôt basilique ?

Une église qui va devenir une basilique ! Le 22 mars dernier, la conférence des évêques de France a changé l’histoire fabuleuse de Notre-Dame de Boulogne-Billancourt, en donnant son accord à Mgr Rougé pour engager les démarches auprès du Dicastère pour le culte divin et la discipline des sacrements afin de conférer le titre de basilique mineure à l’église Notre-Dame-de-Boulogne.

+

Boulogne