Les Petits chanteurs, une école de joie et d’humilité

Publié le 10 Jan 2024
petits chanteurs

Petits chanteurs à la croix Potencée (1963) © André Cros / Archives municipales de Toulouse

La fédération internationale des « Pueri Cantores », qui regroupe différents ensembles de petits chanteurs et des maitrises du monde entier, se retrouvait à Rome du 28 décembre 2023 au 1er janvier 2024 pour son 44e congrès annuel.

 

Le Pape a reçu, le 30 décembre dernier, une nombreuse délégation de « Pueri cantores » auxquels il a donné trois consignes importantes pour pouvoir bien chanter.

 

La joie

En premier lieu la joie. Le psaume 121, que nous chantons à Tierce, est le psaume du pèlerin, joyeux d’arriver à Jérusalem. La vie est une route, une route vers l’éternité, car Jérusalem, la Sion terrestre, n’est qu’une ébauche imparfaite de la Jérusalem céleste. Et l’on ne peut marcher que dans la joie.

Que l’on se souvienne de la liturgie des dimanches Gaudete ou Laetare. Malgré les austérités, les choses dures et âpres, pour reprendre l’expression de saint Benoît, cette marche est joyeuse, car nous sommes sauvés en espérance, nous dit saint Paul. Or, le chant est une expression de notre joie. C’est pourquoi, il met le diable en déroute. Saint Augustin donnait déjà le conseil de « chanter en marchant ». La joie du chant est un don qui se transmet de génération en génération, par la Tradition.

On peut regretter ici que le Pape n’ait pas mentionné le chant grégorien qui, selon saint Pie X, nous fait prier sur de la beauté. D’ailleurs le Concile a rappelé au n°116 de la Constitution conciliaire sur la Liturgie que « l’Église reconnaît dans le chant grégorien, le chant propre de la liturgie latine » ; et le texte de continuer : « c’est donc lui qui, dans les actions liturgiques, toutes choses égales d’ailleurs, doit occuper la première place. » Ce qui veut dire que les chants populaires doivent être comme lui facteurs d’éducation spirituelle et de beauté.

Dieu aime celui qui donne avec joie et le monde apostat a un grand besoin de joie. Le chant sacré doit pouvoir toucher les cœurs en redonnant joie et espérance à ceux qui en seraient dépourvus.

 

La prière

Le deuxième point sur lequel insiste le Pape est la prière. Jean-Paul II disait à propos de la polyphonie de Palestrina : « La dignité esthétique se transforme en une prière d’adoration, quand, au cours de l’action liturgique, elle exprime par le son le mystère de la foi. » Si le cœur du chanteur est rempli d’amour pour Jésus, son chant deviendra prière, car le chant véritable est prière qui harmonise cœur et voix, dévotion et art.

Et la source qui permet au chant d’être à la fois priant et beau est l’amour. Saint Augustin le disait : « chanter est le propre de celui qui aime. » Il disait aussi : « Celui qui chante prie deux fois. » Le Pape insiste à juste titre sur la nécessité de chanter ensemble, sans quoi il n’y aurait pas d’harmonie. En chantant ensemble, on peut marcher ensemble.

 

L’humilité

Enfin l’humilité, règle de toute la vie chrétienne et par conséquent aussi du chant. Le chant est une école d’humilité, parce que le chanteur doit supporter ses voisins et chanter en rythme. Même dans les parties solistes, le chanteur ne doit pas oublier le chœur. Quand on chante en groupe, chacun est au service de tous, même celui dirige le chœur. Et plus le chant devient service, plus il devient humble et plus il devient prière.

Le vrai chanteur sait s’effacer. Un chanteur qui veut absolument s’imposer gâchera le chant des autres et les auditeurs s’en apercevront tout de suite. Au contraire, plus il se fond dans l’ensemble, plus l’unité et la paix du chœur règnent et plus alors le chant devient école de prière, mais aussi de fraternité et de véritable amitié en Dieu. Bien chanter ensemble demande de l’humilité, mais cet effort est source d’unité et par là de paix. L’harmonie règne et la prière y gagne.

Que Marie nous montre ce que peut apporter la beauté de la musique sacrée, dont l’âme est la Parole de Dieu.

 

>> à lire également : Jubilé 2025 (1/4) : Petite histoire des jubilés au cours des âges

Un moine de Triors

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEgliseSpiritualité

Réception des sacrements, une question de Salut (2/4)

Dossier « Faisons-nous bon usage des sacrements ? » 2/4 | Prêtre du diocèse de Nanterre, l'abbé Thibaud Guespereau a codirigé chez Artège l'ouvrage intitulé Les Sacrements en question, dans lequel il s’interroge sur le peu de fruits que semblent produire les sacrements. Une question grave qui selon lui devrait conduire à s’interroger sur la pastorale, l’enseignement des fins dernières et le rôle du prêtre.

+

sacrement
A la uneEglise

L’innovation au service de la foi : une cartographie des messes traditionnelles

Dans le sillage du pèlerinage de Chartres, et à la suite du succès retentissant de la messe organisée par Notre-Dame de Chrétienté, comment trouver la messe Saint-Pie V la plus proche de chez vous ? Cette question, un groupe de fidèles se l’est posée il y a désormais deux ans. Ils se sont alors attelés à une initiative audacieuse : la création d’une cartographie détaillée des messes de Saint Pie V.

+

messes traditionnelles cartographie traditionnelle
A la uneEgliseLiturgie

Pastorale des sacrements : une expérience paroissiale (1/4)

Dossier « Faisons-nous bon usage des sacrements ? » 1/4 | L'abbé Antoine Michel a participé à l'ouvrage Les sacrements en question, en y présentant une initiative originale. Inspiré par un prêtre américain et troublé par le manque de fécondité des sacrements, il a mis en place dans sa paroisse une nouvelle manière d’offrir le baptême et le mariage, en particulier, qui favorise une vraie démarche de foi et de conversion. Entretien.

+

sacrement
A la uneEglise

Le Pape revient-il sur ses dernières décisions ?

La chaine américaine CBS News a diffusé dimanche 19 mai un entretien exclusif avec le pape François au Vatican. Plusieurs extraits ont été publiés ces dernières semaines, révélant des pans d'un entretien consacré aux sujets d'actualité du monde et de l'Église : femmes diacres, bénédictions des couples homosexuels...

+

Capture decran 2024 05 24 a 12.43.53 pape